(Éco)labels, certifications et normes

Écolabels : les appellations officielles

Les écolabels officiels en France : NF environnement et Écolabel Européen

Deux écolabels sont délivrés en France : NF environnement (1991) pour le marché Français et l’Écolabel Européen (1992) qui le seul label environnemental officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne.

Ces écolabels se distinguent donc en deux certifications, Française et Européenne :
     

 

Outil de reconnaissance de la qualité écologique d’un produit :

  Elles certifient la qualité d’un produit par la conformité à des normes et la limitation de ses impacts sur l’environnement tout au long de son cycle de vie : à partir de l’extraction des matières premières, la fabrication, la distribution et l’utilisation jusqu’à son recyclage ou son élimination après usage.
  Le produit doit proposer une performance au moins aussi bonne que celle d’un produit non certifié.

Autres labels écologiques :

FAIRTRADE / MAX HAVELAAR Coton
La filière
coton du commerce équitable labellisé
Critères sociaux, écologiques et économiques

Fairtrade international : organisation non gouvernementale (association à but non lucratif).

 Conditions de travail décentes (interdiction du travail des enfants ou travail forcé)
 Conditions contractuelles équitables pour les travailleurs et les producteurs
 Prime de développement (destinée à financer des projets collectifs bénéficiant à l’ensemble de la communauté)
Prix minimum garanti (permet de garantir durablement les coûts de production de coton)
Production locale
OGM et substances chimiques dangereuses interdites
Prime supplémentaire encourageant une production bio

 Acheter des produits fabriqués en coton Fairtrade c’est permettre aux petits producteurs locaux d’améliorer leurs conditions de vie et celles de leur communauté.

 

GOTS – Global Organic Textile Standard
Référence mondiale en termes d’évaluation des fibres biologiques intégrant les aspects sociaux et écologiques
Produits composés de fibres, les laines, les tissus, les vêtements et les tissus d’ameublement sauf pour les produits en cuir

Issu d’un regroupement international d’organismes de certification biologique qui se sont unis pour harmoniser les certifications des textiles biologiques dans le monde (l’organisme allemand IVN, la Soil Association anglaise, Organic Trade Association américaine et la Japan Organic Cotton Association).

Textiles issus de l’agriculture biologique (utilisation de fibres biologiques)
Développement de meilleures méthodes de production et de transformation du textile
Interdiction des intrants dangereux (métaux lourds toxiques, solvants aromatiques …)
Exigences concernant la qualité technique et sur la toxicité humaine
Respect et amélioration des conditions de travail

2 niveaux de certification
Niveau 1 : un produit textile détenant l’étiquette GOTS « biologique » doit contenir au moins 95% de fibres biologiques certifiées, et moins de 5% de fibres artificielles ou synthétiques.
Niveau 2 : un produit avec l’étiquette « composé de fibres biologiques » doit contenir au minimum 70% de fibres biologiques certifiées et moins de 30% de fibres non biologiques dont 10% maximum* de fibres synthétiques si les matières premières utilisées ne sont ni certifiées d’origine biologique, ni issues d’un programme de gestion durable de la forêt ni recyclées.
(*25 % pour les chaussettes, les caleçons longs et les vêtements de sport).

 

Standard 100 by OEKO-TEX
Des textiles
exempts de produits toxiques pour le corps
Système international de contrôle et de certification, axé sur la préservation de l’humain

18 instituts indépendants en Europe et au Japon.

Fabrication de produits textiles non-dangereuse pour l’écologie humaine (contrôles et précautions en matière de santé)
Garantie sans colorants allergènes ou azoïques (cancérigènes)
Ne dépasse pas la limite de pesticide autorisée
Fiabilité du produit pour le consommateur

Plus le contact avec la peau est intense, plus les critères à remplir en termes d’écologie humaine sont stricts.

 

NORDIC ECOLABEL – Le Cygne Blanc (Nordic Swan) :
Encourage une conception durable des produits

Label écologique officiel des pays nordiques.

Prise en considération de l’impact du produit durant sa vie entière (depuis les matières premières jusqu’au recyclage du produit) – reprend les mêmes critères que l’écolabel européen
Exigences climatiques prises en compte et émissions de CO2 (et autres gaz nuisibles) limitées
Autres critères pris en compte : consommation d’énergie, consommation d’eau, origine des matières premières, conditionnement, gestion des déchets…
Label qualitatif et non quantitatif

En achetant des produits et services Nordic Swan Ecolabel, vous, en tant que consommateur, pouvez contribuer à un environnement plus durable et être parmi les millions de personnes sur le marché nordique qui font quotidiennement des choix plus respectueux du climat.

 

Directive Européenne

Certificats de conformité

REACH/RoHS 
Respect des exigences
chimiques européennes

 

  Limitation de certaines substances dangereuses (nuisibles pour la santé et l’environnement) : le plomb, le mercure, le cadmium, le chrome hexavalent, les polybromobiphényles (PBB), les olybromodiphényléthers (PBDE)
RoHS : dans les équipements électriques et électroniques
REACH : champ d’application plus large (industrie électronique + textiles, jouets et autres industries automobiles)
Amélioration de l’efficacité du processus de recyclage des produits en fin de vie

 

Initiative de conformité sociale en entreprise

Rapports d’audit – code de conduite

BSCI
Améliorer les conditions sociales des travailleurs chez les fabricants de produits de consommation basés dans les pays émergents
Rapports d’audit : 0 (non conforme), 1 (à améliorer) ou 2 (conforme)

Créée en 2003 par la Foreign Trade Association (association privée, non gouvernementale).

Protection des droits des travailleurs
Interdiction du travail des enfants
Horaires de travail et heures supplémentaires
Santé et sécurité au travail
Salaires équitables

__________________

 

Norme environnementale

Une norme établit des critères d’exigences précis pour élaborer des programmes de label environnemental et spécifie les procédures de certification pour l’attribution de ce label. Le label est donc une qualification qui est devenue un argument commercial permettant de mettre en avant la qualité de son produit ou service et de bénéficier d’une certaine reconnaissance.

Les normes françaises (noms commençant par NF) sont gérées par l’AFNORAssociation française de normalisation. Les normes internationales font références à l’ISOOrganisation internationale de normalisation.

Vendre des produits éco-labellisés c’est offrir des produits alliant à la fois performance et respect de l’environnement.